Prendre soin de soi - dans mon assiette


Manger sainement à moindre coût ?

Une solution : acheter les légumes et fruits de saison ! L'assurance d'avoir des aliments de qualité, savoureux, sucrés à point ...Les aliments sont disponibles selon les saisons et le coût est moindre par rapport aux produits exportés ou modifiés (ex au marché ou en fin de marché). Moins chers car plus naturels, moins de traitement et souvent direct du producteur au consommateur !



Un chiffre à retenir (pour ceux non atteints d'une pathologie) : 80/20

aliments nutritifs - aliments "petit plaisir"

J'ai testé 3 rééquilibrages alimentaires sur 10 ans (tous suivis médicalement). C'est, sans aucun doute, le dernier qui m'a permis de non seulement tenir plus de 3 semaines, continuer et prendre une nouvelle "routine alimentaire".

Pour raisons médicales, je suis passée du mode "vegan" à l'introduction de volailles et surtout de poissons gras. Contradictoire ? Non le poisson gras, comme certains aliments à taux glucidiques bas, nous permettent de perdre de la graisse et d'absorber du "bon gras" comme du "bon sucre" comme la betterave.

La différence est que dès le départ je ne me "suis pas pris la tête", j'ai décidé, par exemple, pour le sucré, de supprimer tout de suite tous les mauvais sucres. Je me suis accordé un repas "plaisir" le week-end.

La restriction absolue n'est pas la meilleure solution. Bien au contraire.


Maintenant je suis obligée de supprimer certains aliments, j'ai ce qu'on appelle la maladie de Nash qui vient avant tout de mon obésité. C'est une pathologie "sans douleurs". Aucun signe. Rien. Le foie se gave de graisse. Une absorption qui n'est pas sans danger tellement le foie est important dans le système fonctionnel de notre corps. Les toxiques ne sont plus supprimés. Le foie s'encrasse. Il n'y a pas de traitement sauf suivre un régime strict.

Dans le cas contraire, la cirrhose voire un cancer du foie peut prendre place.



Comment rééquilibrer ses repas ?


Choisir des aliments sains, ne pas se prendre la tête et se faire plaisir chaque semaine avec un aliment ou un menu "plaisir", peser sa portion quotidienne voire compter ses calories.

Ne pas hésiter à suivre son évolution en se pesant une à deux fois par mois (chaque jour n'est pa a meilleure solution) sans devenir dépendant du pèse-personne.

Demander un soutien familial, médical pour parvenir à son objectif.

Ne pas se juger, ne pas se culpabiliser, prendre le temps et découvrir le plaisir de cuisiner des aliments sains.

Ses informations sont d'ordre général, chacun chacune peut l'adapter selon sa pathologie, son activité, ses besoins, ses envies, etc.

Les groupes alimentaires

les légumes cuits ou crus : j'ai réussi à en couvrir la moitié de mon assiette

les céréales COMPLETES (riz, pates, boulgour, quinoa ...) 1/4

les protéines végétales ou animales (poissons, viandes, volailles, légumineuses ...) 1/4 soit entre 100 et 120 g

les épices, les herbes, les graines germées ... huile d'olive et/ou disponible en omega 3

Eau


A venir :

* Préparation des repas : la liste des courses, la conservation des aliments

* Se faire plaisir

* Bouger, activités et équilibre alimentaire







2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout